Les casinos en ligne sponsors du Football

    0
    90
    casino en ligne dans le football

    Si les casinos en ligne ne font pas partie des plus gros contrats de sponsoring maillot dans l’univers du football, leur présence est bien réelle.

    C’est notamment le cas en Premier League, le championnat le plus riche et le plus médiatisé au monde. De quoi attirer les casinos en ligne qui s’attaquent spécifiquement au monde du sport regardé par les adeptes des jeux d’argent.

    Casino en ligne et football : ça matche !

    Dans le monde entier, c’est plus d’un millier de casinos en ligne qui gravitent. En 2015, 85 pays ont décidé d’encadrer cette activité qui a généré 35 milliards de dollars. Et la progression annuelle est exponentielle. En France, le chiffre d’affaires des casinos en ligne représentent 357 millions d’euros (2015). Brassant des sommes d’argent importantes et en perpétuelle recherche de joueurs, les casinos en ligne s’intéressent de près au monde du sport. Parmi les plus grandes disciplines, le football est roi en termes de retombées publicitaires et financières. Logiquement, les casinos en ligne ont investi le monde du ballon rond via le sponsoring maillot notamment.

    L’Angleterre est un terrain de jeu parfait et logique. Parfait parce que les casinos en ligne agrées ont l’autorisation de se muer en sponsor d’une équipe et de faire de la publicité dans les stades. Logique car les Britanniques en général, et les Anglais en particulier, sont des dingues de paris. Du prénom des enfants de Kate et William à l’élection présidentielle française, tout est bon pour miser quelques livres. Les Anglais totalisent 15 % des mises annuelles internationales ! Et du pari aux casinos en ligne, il n’y a qu’un pas, ce que les professionnels en quête de joueurs ont bien cernés. Pour rappel, un casino en ligne propose un mixte de paris sportifs, de jeux de casinos et de tables avec croupiers en direct.

    Les équipes de foot sponsorisées par les casinos en ligne

    Le sponsoring des équipes évoluant en Premier League, le championnat de football de l’élite, a explosé dans le sillage des droits télé. Les matchs sont retransmis sur les cinq continents, notamment en Asie où les fans de Manchester United, Arsenal et autre Chelsea pullulent. Cette aura internationale est une aubaine pour les marques et les clubs. La Premier League a ainsi généré 4,3 milliards d’euros de revenus lors de la saison 2015-2016. La saison qui vient de s’écouler ne devrait pas déroger à cette règle exponentielle malgré des clubs anglais dont les comptes retombent dans le rouge.

    Le club londonien de West Ham accueille sur son maillot le logo de Betway pour la modique somme de 7 millions d’euros par an. Du côté de West Bromwich, le sponsor s’appelle UK-K8 qui a investi 6,3 millions d’euros.  Et d’autres emboitent le pas : Sunderland avec Dafabet pour 5,9 millions d’euros, Stocke City avec Bet365 dont le lien s’étend aussi au naming de l’enceinte sportive, Watford avec138.com pour 1,1 million d’euro. Le casino en ligne basé à Gibraltar, Mansion, sponsorise les clubs de Crystal Palace et de Bournemouth, moyennant respectivement le versement de 5,9 millions d’euros et 1,1 million d’euros.

    Notez que seuls les sites qui ont reçu l’accord des autorités via une licence de jeu légale ont le droit de s’inviter sur la scène footballistique. Au Royaume-Uni, on en dénombre 8, Betway Casino (qui a l’interdiction d’accepter des parieurs français) étant l’un des plus plébiscités par le grand public mais aussi par les joueurs eux-mêmes férus de jeux. L’histoire retrouve par ailleurs un nouvel élan avec un retournement de situation en quelque sorte. A la fin de l’année 2016, c’est un club de foot, et non des moindres, Manchester United, qui a lancé MarathonBet, un…casino en ligne live. La plateforme de jeux arbore les couleurs mancuniennes en espérant séduire les millions de fans de club à travers le monde. La boucle est bouclée.

    Votre avis nous interesse! Laissez un commentaire